Revue #2 Une relation dangereuse de Douglas Kennedy

Aujourd’hui, je vous parle d’un livre que j’ai fini il y a quelques semaines maintenant. Il s’agit de « Une relation dangereuse » écrit par Douglas Kennedy. En voyant ce livre chez ma grand-mère, j’ai de suite voulu le lire. Le titre me paraissait assez accrocheur ainsi que la couverture. Le résumé avait l’air pas mal, lui aussi.

Quelque part, j’ai été déçue lors de ma lecture. Le livre n’a rien avoir avec le titre. Et puis, je ne m’attendais pas non plus à ce qui s’est passé dans le livre. Bref, je vous propose un petit débriefing. Let’s go!

# En bref.

Auteur: Douglas Kennedy

Titre: Une relation dangereuse

Éditeur: Pocket

Nombre de pages: 532

Genre: littérature américaine, drame

# Pour qui?

Pour personnes aimant des drames familiaux, faits divers conjugaux

# Résumé de la quatrième de couverture.

Quand Sally rencontre Tony…

Elle, fonceuse, ambitieuse, prête à tout pour décrocher un scoop. Lui, cynique, élégant, jamais plus à l’aise qu’en zone de guerre. Le journalisme extrême: voilà leur drogue. Jusq’à aujourd’hui. Un seul regard a suffi pour les rendre accros l’un à l’autre.

Dès lors tout se précipite: un mariage, une maison, un enfant en route… Elle pouponnera, il écrira enfin son roman. Le rêve. Ou presque.

Peu à peu, Sally s’enfonce dans la dépression. L’homme qui partage son lit semble cacher bien des choses. Et l’idylle éclatante prend soudain des allures de machination perverse…

 # A quoi faut-il s’attendre?

Le livre est partagé en trois parties.

Les premières cent pages parlent de la rencontre entre les deux journalistes Tony et Sally.

Ensuite, l’auteur nous parle de l’accouchement ainsi que de la dépression postnatale de la journaliste. En gros, elle est victime du baby blues, pensant qu’elle ne saura jamais s’occuper correctement de son enfant ou même de lui donner assez d’amour. Ce passage est assez long et devenait ennuyeux par moment.

A partir de la page trois cent (j’ai retenu cette page tellement j’étais heureuse que Kennedy relance son histoire), la descente aux enfers de Sally commence. Elle découvre le passé de son mari (malheureusement rien de criminel), ainsi que la raison du pourquoi et du comment.

L’auteur confronte l’américaine Sally à la culture britannique. Quelques passages sont assez marrant, d’autres sont vraiment horribles (ses consultations chez les médecins, son accouchement etc.).

# Mon avis.

J’ai attribué la note de 15 sur 20.

J’ai été d’un côté déçue par l’histoire, car je ne m’y attendais pas. Lorsque je lis le titre « Une relation dangereuse », je m’attends à quelque chose de vraiment dangereux pour les personnages. Du style la protagoniste tombe sur un homme malhonnête ou il est dans la mafia ou alors cet homme est un meurtrier, alors tout devient dangereux pour elle, si elle se doute de quelque chose. Vous voyez ce que je veux dire?

Et bien, Douglas Kennedy nous raconte pas une histoire qui va dans ce sens. Non, il parle plutôt d’un fait divers conjugal. Son histoire est vraiment bien pensée, mais je suis déçue vu que je m’attendais à autre chose.

Douglas Kennedy a un style détaillé, mais la lecture reste fluide. Je pense que ce ne sera pas mon dernier Kennedy. Je souhaite lire « L’homme qui voulait vivre sa vie » et « Piège nuptial ».

Et vous? Avez-vous déjà lu un livre de cet auteur?

J’espère que cette revue aura plus. N’hésitez pas à partager ma revue, à passer voir mon Update Lecture sur ma chaîne Booktube où je parle entre autre de ce livre-ci.

Love.

Lily W.

Publicités

Une réflexion sur “Revue #2 Une relation dangereuse de Douglas Kennedy

  1. AroundtheBeautyMoon dit :

    Ta chronique est très intéressante 🙂
    Je comprends pourquoi tu n’as pas aimé, tu t’attendais à tout autre chose… Tu aurais aimé une sorte de Policier ou Thriller presque non ? Avec du crime et du vrai danger ?

    C’est vrai que quand on s’imagine une histoire et qu’elle est tout autre, c’est un peu à double tranchant. Soit on est surprise et on adore, soit on est un peu déçu…
    En tout cas, si tu tombes sur La poursuite du bonheur, n’hésite pas ! Et moi aussi, j’ai très envie de lire L’homme qui voulait vivre sa vie 🙂

    Je te souhaite un bon dimanche soir,
    Des Bisous !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s